Skip to content

VIDEO. With the local weather change, the truffle tradition develops within the Sarthe

  • CULTURE

The final improve in temperatures entails a migration of truffle manufacturing from the north of France, and notably from the Pays de la Loire. The calcaire solar of the Sarthe is especially propitious for cultivating the coûteux mushrooms, and de plus en plus d’agriculteurs is fashioned à la trufficulture.

In Mareil-en-Champagne (Sarthe), the harvest is sweet in its debut 12 months 2023 by Antoine Heurtebise, who planted 100 chênes truffiers in 10 years.

They promote for 30-40 euros a truffle. On est des enfants, on est tous pareils. Quand on en trouve, c’est comme trouver un trésor.

Antoine Heurtebise

Trufficulteur in Sarthe

Souterraine, précieuse et chère: la truffe a en effet tout d’un trésor, si ce n’est l’side. Typical of the French terroir, the mushroom is produced at 70% within the south-east of France.

Mais ce monopole pourrait bien changer à la faveur des canicules estivales et du manque de pluie causés par le réchauffement climatique.

La truffe a déjà entamé son déplacement vers le nord de la France, où le sols sarthois, riche en calcaire, se prête bien à l’implantation de truffières.

► See the report made in Sarthe by Jérémy Armand, Laurence Couvrand and Mariano Zadunaisky.




video period : 02min 26

La Chambre d’agriculture des Pays de la Loire anime des formations pour faire connaître les subtilités de la trufficulture aux agriculteurs de la région.



©France Télévisions / Jérémy Armand / Laurence Couvrand / Mariano Zadunaisky.

La poule aux œufs d’or ?

Pour cultivator des truffes, il faut d’abord planter des arbres truffiers, dont les racines ont été associées avec des cellules de mushrooms (spores).

suite, “il faut attendre 6 à 7 ans pour que les truffes puissent pousser et être récoltées”particulars Abdallah Meghazi, councilor in agro-forestry on the Chambre d’agriculture des Pays de la Loire.

Selon lui, il faut compter 6 000 to eight €000 d’investissement to plant one hectare of truffe noire. The yield attended for a similar floor is from 30 to 40 kg of truffle, bought at 1 000 € the kilo.

But when the tradition of the truffe semble être la poule aux œufs d’or, Abdallah Meghazi insists :”Ça demand beaucoup de boulot et de suivi”.

Cultiver la truffe demande de la technicité, de l’entretien et de l’arrosage.

abdullah meghazi

Councilor in agro-forestry on the Chambre d’agriculture des Pays de la Loire

Abdallah Meghazi et sa collègue Claire Lemarié encourage des formations dédiées aux agriculteurs qui envisagent de se metre à la tradition de la truffe.

“Les primers ont started to plant vers 2002-2003, des petites parceles d’une dizaine d’arbres. Au fur et à mesure on a formedé des gens. Aujourd’hui, certains plantent 2 à 3 hectares”clarify to the counselor.

Les voluntaires ne manquent pas, notamment parce que les agriculteurs souhaitent valoriser leurs terres non cultivées. Sure issues are prepared for the launch of 2023, as signed by Fabien Duveau: “Ça me paraît très réalisable, même s’il faut de la persistence”.

Il suivi une coaching à la trufficulture dispensée par l’Affiliation interprofessionnelle de la trufficulture en Nouvelle-Aquitaine à Sarcé (Sarthe), à ​​laquelle aussi assisté Julien Gincheleau, agriculteur céréalier au sud du Maine-et-Loire.

“J’ai voulu cultiver de la truffe noire parce que j’avais un souci sur une parcelle de lapin, sur une floor of 12 hectares, et pour diversifier et voir autre selected”trust-t-il.

I do not know what that is going to do, I am anticipating a petit complement of revenue along with exploitation.

Julien Gincheleau

cereal farmer

Bastion historique de la truffe au 18ème siècle, the Vallée de la Loire semble être en bonne voie pour retrouver cette vocation.

The thirty trufficulteurs from the Pays de la Loire hope to suggest to the general public a primary marché aux truffes within the area on the finish of the 12 months 2023.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *