Skip to content

The applied sciences able to producing potable water within the plein desert

Tandis que les unes désalinisent l’eau de mer, d’autres font tomber la pluie et les desnières produisent de l’eau potable à partir de l’air ambiant, tour d’horizon des desnières applied sciences qui visent à améliorer l’accès à l’eau potable, a planetary enjeu.

In dry environments like desert land, it’s notably tough to seek out water. Pour en produire, certains misent sur les denières applied sciences. C’est le cas de scientifiques put in aux Émirats arabes unis qui ont recours à l’innovation pour faire tomber la pluie.

Ensemencement des nuages

Ils emploient une approach de modification météorologique appelée Cloud seeding, encemencement des nuages ​​en français. An airplane is used to “enmencer” the clouds with the particles of hygroscopic seal. Les chlorides de sodium et de potassium qu’elles renferment attirent les gouttelettes d’eau qui se trouvent dans le nuage. Ces gouttelettes s’agglomèrent pour former de plus grosses gouttes qui étant plus lourdes, tombent du ciel.

“Le timing is three necessary in an operation for the discharge of the nuages ​​by the piles the place they discover dans the nuage forward of them that are atteint sa maturité, and which pour qu’ils puissent in the event that they place the vertical or ainsi , réussir l’opération d’ensemencement,” explains Ahmad al Kamali, climate forecaster on the Heart nationwide de météorologie des Émirats (NCM).

Différentes partenaires internationaux travaillent à développer et améliorer l’efficacité de cette approach. “L’amélioration de la manufacturing de pluie – ou l’intervention humaine dans le nuage par le bias de l’ensemencement des nuages ​​- can improve the amount of precipitations from 10 to fifteen% and in sure favorable situations, cela peut atteindre environ 25% ,” affirms Sufian Farrah, skilled in Cloud Seeding at NCM. “Ce n’est pas rien,” renchérit-il. “Si l’on considere que chaque km³ contient environ 500 tons d’eau, en passant une heure à encesencer des nuages ​​aux Émirats, on peut leur faire générer une grande quantité d’eau, dans une proportion d’environ 100 000 m³, “ calculate-t-il.

Pendant les mois les plus chauds, les probabilities de voir tomber la pluie sont minces. Pour assurer son approvisionnement en eau potable tout au lengthy de l’année, Dubai se tourne vers son littoral.

Plus 90% of l’eau potable consommée dans l’émirat provient de la mer. Its massive desalination vegetation can produce 200,000 m³ of potable water per day.

“On take the eau de mer and on the honest passer by means of the membranes,” Decrit Vanesa Fernández Membrillera, industrial and administration supervisor for the Moyen-Orient d’O&M ACCIONA. “On obtient d’un côté, de l’eau douce et de l’autre, de l’eau de mer un peu plus salee; on prend l’eau douce et on transforme la eau potable,” poursuit-elle.

“Le principal avantage de ce procédé, c’est qu’il s’appuie sur le fait que 98% de l’eau que l’on trouve sur Terre, c’est de l’eau de mer,” renchérit-elle. “Nous avons une telle pénurie d’eau potable dans certains pays et leur seule supply d’eau potable, c’est la mer,” explique-t-elle avant d’ajouter : “The United Nations additionally dissents you from the Sturdy Growth Program for the horizon 2030, figuring out that we’re proper to ensure entry to all potable water.”

Produire de l’eau potable à partir de l’air

A démarche dans laquelle can also be registered as a central plant implanted in Dubai and endowed with potable water-producing panneaux.

“Aujourd’hui, 2.4 million folks haven’t got entry to potable water. Sooner or later, there might be 6 million individuals who might be confronted by a penurie d’eau,” rappelle Sofia Berglundm, answerable for industrial improvement at Supply International, entreprise qui fabrique ces well-known panneaux novices. “Leur functionnement est assez easy automotive on n’a besoin que de la lumière du soleil et de l’air pour pouvoir produire de l’eau potable,” fait-elle remarquer.

“Nos panneaux alimentés par des cellules photovoltaïques que nous appelons hydro-panneaux aspirent l’air ambiant, l’air passe à travers notre ingredient secret, le matériau hygroscopique, ce matériau n’absorbente que le molecules H₂O que nous transformons ensuite en liquide en utilizing the chaleur du soleil,” explain-t-elle. “Cette eau est ensuite mineralisée pour qu’elle soit meilleure pour la santé humaine, il n’y a no polluant, rien ne peut pénétrer dans l’eau avant sa mineralisation,” affirme-t-elle.

S’appuyer sur les cycles naturels

Des prototypes comme celui developed par Manhat aux Émirats s’appuient sur des cycles naturels pour réduire la consommation d’énergie liée à la récupération de l’eau.

“Tout le monde sait que le rayonnement solaire fait s’évaporer l’eau ; qu’il s’agisse d’une piscine, d’un océan, d’un lac ou d’une rivière, l’eau s’évapore et s’élève ensuite pour former des nuages ​​et revenir sous forme de pluie,” rappelle Saeed Al Hassan, fondateur de l’entreprise. “Donc, nous avons décidé de capturer cette eau qui s’évapore de ces étendues d’eau pour pouvoir l’utiliser dans différentes functions,” indicate-t-il.

“This expertise is helpful non seulement within the arid zones, but in addition within the areas or the taux d’evaporation will increase significantly because the waves of the chaleur qui a touché l’Europe l’an dernier,” affirme-t-il. “Au lieu de laisser cette eau s’évaporer, on peut la capturer pour faire pousser des cultures quand c’est la saison tandis que les rivières peuvent être réalimentées par le cycle naturel,” renchérit-il.

These improvements répondent à l’enjeu important de l’provisionnement en eau potable dans un contexto de cambio climatique et d’accroissement de la inhabitants mundiale.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *