Skip to content

The competition MAPP_MTL, and the lumière au-delà du divertissement

MAPP_MTL, the competition of recent video lights (generally utilized video mapping) which mixes d’ambitieuses projections au Quartier des spectacles et des «fêtes de quartier» sous le viaduc Van Horne, entame sa septième édition mercredi.

On and current the creations which are seen on the most intimate and most formidable occasions that cells who usually work for the town of the metropolis. Une façon de mettre en lumière le bouillonnement créatif qui fait de Montréal un haut lieu mondial du domaine.

“Chaque fois qu’on suggest des projets au Quartier des spectacles, par exemple, essaie de pousser les limits de ce qu’on peut présenter”, explains Thien Vu Dang, fondateur et directeur général et artistique du competition. With MAPP, il souhaite dynamiser les espaces publics, mais également surprendre.

Ainsi, l’oeuvre Results of affect, by the Slovakian artist Boris Vitazek, introduced on the façade of the Wilder constructing on September 22, is a peut-être «troubler» le public, dit-il. « L’artiste traite de nore impression sur l’environnement, mas visuellement, ce qu’il suggest peut être troublant. On a pris ce risque-là : c’est une des raisons d’être de l’artwork et de notre competition », note-t-il.

Le potentiel des projections

Celui who started to be produced with video jockey on the debut of the yr 2000 s’enthousiasme du potentiel “infini” des projections video. Il renaît toutefois que les fresques lumineuses peuvent être davantage associées au divertissement tape-à-l’oeil qu’à une création artisticique worthy of the identify. Avec MAPP, l’imagiste veut donc rendre à ce medium ses lettres de noblesse of him.

« Dès notre première édition, on a présenté le travail de l’artiste brésilien VJ Suave. L’artiste guarantees to look at and anime, puis projette ses pictures of him, stay, based on what the croise sur son chemin de him, c’est très intime et personnel », raconte Thien Vu Dang.

MAPP, qui tient des événements hors competition toute l’année, a d’ailleurs de nouveau introduced the work of VJ Suave final week within the arrondissement of Rosemont–La Petite-Patrie. On pourra aussi le revoir lors du competition.

Thien Vu Dang can also be fier de ses « minutes MAPP ». Dans le cadre de ce volet du competition présenté depuis 2013, des ques ques lumineuses video d’una minute chacune sont présentées l’une à la suite de l’autre sur la façade de Million Tapis et tuiles, devant le ironchodrome Van Horne. « On peut y voir une grande diversité de propositions et d’idees. Les gens ont carte blanche », explain-t-il.

Le planchodrome Van Horne fait d’ailleurs workplace de quartier général du competition, alors que MAPP y organise des « fêtes de quartier numériques » de jeudi à samedi. Jusqu’à 10 pm, des DJ animated ces soirées lors dequelles seront projetées des créations de chaque côté de ce lieu emblématique du Mile Finish.

Montreal, haut lieu du “mapping”

Grâce à MAPP et aux nombreuses monumental projections que éclairent la ville pendant l’année, Montréal est devenue une «capitale mondiale du mapping », point out avec joie Thien Vu Dang.

Sure critiques insistent toutefois sur l’significance d’harmoniser les projections avec les besoins réels des quartiers, et de présenter du content material que va au-delà du easy divertissement.

dans son essai Phantom Montreal. Ou la half d’ombre des animations lumineuses urbaines, paru en février dernier, l’historienne de l’artwork spécialiste en études urbaines Josianne Poirier defends amongst others the idée de faire oeuvre utile avec les tasks de fresques lumineuses. The creator’s déplore d’ailleurs que ces oeuvres, éminemment seen dans l’espace public, «ne sont pas considérées comme artistiques» or pertinent lorsqu’elles mettent en avant une trigger, un mouvement ou un groupe social, pouvait-on lire dans pay them du Devoirin fevrier dernier.

Of son côté, Thien Vu Dang notes that Montréal accueille de plus en plus de studios de « video mapping » aux numerous sociopolitical issues.

Marie-Pier Veilleux, director of public relations and worldwide affairs for Second Manufacturing unit, explains notamment that they’re entreprise — un fleuron québécois du domaine dont la réputation n’est plus à faire — s’efforce de présenter « de plus en plus de projets durables » et « d’éclairages DEL » à l’empreinte écologique inférieure.

Quoi qu’il en soit, selon elle, la métropole Québécoise jouit de particularités culturelles que font d’elle une cheffe de file en la matière : « [À Montréal, qui est] à cheval entre un besoin très américain de “flasher”, de faire des grandiose tasks, et une sophistication européenne, les projets ont toujours été particulièrement créatifs. »

Et pour l’heure, bon nombre de nouvelles oeuvres seront présentées à MAPP_MTL du 21 au 25 septembre.

to see in video

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *