Skip to content

Ronchamp. I contributed to preserving the fantastic thing about the Chapelle Notre-Dame du Haut

  • BEAUTY

The big renovation chantry of the chapelle Notre-Dame du Haut, which dominates Ronchamp, is in cours. The quantity of the restoration program is value 2.3 million euros. Cet edifice religieux, l’un des plus emblématiques du XXe siècle, a déjà bénéficié de travaux de rénovation, certes most modestes, dans les années 1970. On the time, the chapelain René Bolle-Reddat (1920-2000) in assurait lui -me the restoration.

A ten-year leisure

L’abbé a passé quarante-deux ans sur la colline au service de l’œuvre de Le Corbusier. Il avait i established a ten-year leisure of «sa» chapelle of him.

Claude Barberot, entrepreneur in Champagney, participated in ces chantiers. I avait met the chapel by Abbé Chatel’s middleman on the event of the renovation of the Ronchamp remedy. L’entreprise Barberot était déjà intervenue sur la colline in 1970 pour réaliser des travaux dans la maison que servait d’accueil.

Des fissures

In 1975, the society assured for the premiere was the renovation of the chapel, which involved the outside of the good tour and the façade of the south dont work for an enterprise in Belfort. Des issues étaient apparus au sud où les fissures réapparaissaient en permanence.

“L’extérieur a été refait après Pâques”, raconte Claude Barberot. « After I washed the façade with a nettoyeur excessive strain at 400 bars, then my une couche de moussant et deux couches de portray. Les bétons étaient lavés et l’hydrofuge appliqué. Les travaux ont lasted a mois »

La peinture est belle et douce comme un velours sans attenuer la vigueur du crépi

L’abbé Bolle-Reddat, in 1985

“C’est l’abbé qui fournissait la peinture”, ajoute-t-il. L’intérieur a été refait pour Noël. Il s’agissait du « lavage des murs, software de lait de chaux que mon père m’avait appris à faire automobile il maîtrisait bien la method », by Claude Barberot.

Insurgent in 1985

Même scénario dix ans plus tard. L’extérieur est repeint après Pâques et l’intérieur pour Noël.

Give him Journal of Notre-Dame du Haut December 1985, le chaplain écrit ces quelques lignes: «The ten-year leisure was executed au mois de mai, avec des contrariétés apportées par quelques gros orages. Le travail a été fait à la perfection dans l’ensemble et dans le détail avec une conscience professionnelle remarquée. The Barberot firm in Champagney washes the partitions with robust strain from the eau, protects the partitions in opposition to mousses, washes the hair and renews it with waterproofing. La peinture est belle et douce comme un velours sans attenuer la vigueur du crépi… »

L’intérieur était fort comes out. J’avais un peu honte en voyant au lavage descende un flot noirâtre

L’abbé Bolle-Reddat, in 1986

« Nous avions un échafaudage roulant que montait à 18 mètres de hauteur. L’abbé prenait des images. Trois à quatre hommes, ça suffisait », raconte Claude Barberot.

« Cela sentait la propreté »

L’abbé Bolle-Reddat, dans le Journal of Notre-Dame du Haut March 1986, revient sur la deuxième partie des travaux : « In decembre quand il ya peu de monde nous avons entrepris le nettoyage intérieur. Il était fort departs: poussière, fumée des cierges… J’avais un peu honte en voyant au lavage, descende un flot noirâtre… Le travail fut achevé le 24 décembre à midi. Le lait de chaux qu’on allait chercher à la laiterie de Vy-lès-Lure, la chaux lives in sacs, mêlée à ce liquide chauffait. Cela sentait la propreté, la santé, au risque et peril des peintres. »

Murs lavés tous les cinq ans

L’extérieur est encore remis à neuf en juillet 1995 et du lait de chaux posé à l’intérieur en août. « Le lait de chaux, c’était plus difficile. Il fallait le fabricar. On l’achetait en cailloux », specifies Claude Barberot qui ajoute : « Tous les cinq ans on faisait un lavage des murs. In 2000, peu avant la mort du chapelain, on ave la chapelle à half du joint de la grande tour jusqu’à la façade nord. »

A particular character

C’est peu de dire que cette expérience a marqué l’entreprise. Claude Barberot is left with three attachments to the chapel. I needed to assessment the work of the open pores and skin for the pores and skin of September 8, 2022, the first colours of Le Corbusier, I do know them properly.

Quant à la personnalité de René Bolle-Reddat, she was definitively marked : « L’abbé c’était comme mon deuxième père ! » avoue-t-il avec un sourire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *