Skip to content

“Nous pouvons utiliser les déchets nucléaires dans de nouveaux réacteurs” – Enterprise AM

  • BUSINESS

« The 2003 loi sur la sortie du nucléaire est désormais completely dépassée », declared Nathal Severijns, professor of nuclear physics et des radiations, à Enterprise AM Radio. « Nous avons besoin d’une énergie sans CO2, et les centrales à fuel ne le sont pas. »

Pourquoi est-ce essential ?

The Belgian produce presently across the moitié de son électricité through des centrales nucléaires. Mais bientôt, la sortie du nucléaire signifies qu’il faudra trouver d’autres moyens de produire de l’énergie. Ce n’est pas une bonne idee, avertit Severijns.

« The loi of 2003 on the sortie du nucléaire is changing into completely dépassée », declared Severijns to Enterprise AM Radio. The Belgium is absolutely engaged within the electrical energy of the society, the doctor estimates that there are benefits of power with out CO2 «et les centrales à fuel, par exemple, ne le sont pas».

The present technology of nuclear reactors, extra in service between 1975 and 1985, pourrait functionner pendant 60 years, et non 40, in line with the professor of the KU Leuven: «Je plaide donc vraiment pour que tous les réacteurs restent opérationnels aussi longtemps que posible. We now have an company, the Company for Nuclear Management (AFCN), who sees that these nuclear reactors might be exploited always. »

the long run

Selon M. Severijns, il ne faut toutefois pas se contenter de regarder le passé. Les nouvelles applied sciences doivent également être adopted. As of 2035, de nouveaux réacteurs dits « petits réacteurs modulaires » (SMR), encore plus sûrs, will likely be out there, please estimate the specialist. « Ils n’auront même pas besoin d’intervention humaine au cas où il y aurait un probleme et qu’il faudrait les arrêter ».

  • However the best benefit of the SMR is that sure forms of gasoline can be utilized as gasoline for the “gasoline utilized by present nuclear energy crops, which we generally name nuclear déchets.”
  • « Nous pouvons fractionner ces déchets nucléaires, qui contiennent aujourd’hui des matières radioactives à longue durée de vie, dans ces nouveaux sorts de réacteurs et convertirles en matières radioactivees à courte durée de vie. »
  • Ces déchets resteraient radioactives pendant quelques centaines d’années seulement, au lieu de milliers d’années comme c’est le cas pour sure sorts de déchets nucléaires actuals. « On retrouverait alors the identical radioactivité that pour les matériaux qui sortent des d’hôpitaux sous forme de surplus, utilisés dans les scanners et pour les treatements des cancers, and so forth. ».

Panic soccer

  • M. Severijns attributes the present motion in favor of the abolition of nuclear power aux « actions of the society which, in the middle of the final a long time, completely effrayed the peoples in leur faisant croire that radioactivité et l’énergie nucléaire étaient des choses dangereuses ».
  • Il ne nie pas qu’une manipulation très sécurisée est nécessaire, mais pense que «la panique a été créée par les opponents à l’énergie nucléaire, dont certains ont une strategy populiste et qui, en fait, n’ont suvent pas été suffisamment Instructs sur la façon dont ce kind de technologie fonctionne et sur les mesures de sécurité qui sont prizes ».
  • Les réacteurs nucléaires belges sont réputés très sûrs, a declaré Severijns. « An explosion within the cell of Fukushima is just not doable with our reactors. Il ya des systèmes en place pour éviter cela. I assumed that soccer scared him primarily created by social media. »

For rappel, the Belgian authorities signed a pré-accord with Engie for the extension of the 2 nuclear reactors the latest – ​​Doel 4 and Tihange 3 – for a interval of 10 years, beginning in 2026. Pour l’heure, les plus vieux réacteurs du parc nucléaire belge s’éteindront en 2025, même si le débat politique vit toujours à ce sujet.

BL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *