Skip to content

CULTURE. Maël Le Goff loses the course of the Théâtre de l’Aire Libre

  • CULTURE

La maire de Saint-Jacques-de-la-Lande a tranché: le Middle de Manufacturing des Paroles Contemporaines (CPPC) ne va plus s’occuper de la programming du Théâtre de l’Aire Libre. An additional inventive undertaking (celui du “joli collectif” accountable for the Théâtre de Poche d’Hédé-Bazouges) lui a été préféré. A call that fait suite aux nombreuses questions lies with the administration of the CPPC.

Tout savoir sur la Route du Rhum :
Route du Rhum 2022

Changement à la tête du Théâtre de l’Aire Libre ! Après dix ans d’exercice au sein de la construction culturelle de Saint-Jacques-de-la-Lande, Maël le Goff, son directeur, va devoir faire ses valises. The Mairie de Saint-Jacques-de-la-Lande en effet determined to confer the délégation de service public à une autre construction: le joli collectif.

“On a été séduit par la candidature de joli collectif, it appears qu’elle répondait à notre politique en matière d’motion culturelle et en matière d’éducation artistique” justifie Marie Ducamin, la maire de Saint-Jacques-de-la-Lande in convention de presse ce jeudi après-midi. “Le joli collectif additionally proposes a three-diversified programming, étoffée et ambitieuse.”

L’élue dit avoir reçu treis propositions, dont une du Middle de Manufacturing des Paroles Contemporaines, le CPPC qui occupe la place depuis 2012. “Cela aurait pu se poursuivre avec lui, mais c’est le “jeu” des candidatures…” répond l’édile qui tempt à ce que les guillemets entourent le terme de “jeu”.

Pourquoi ne pas avoir poursuivi avec le CPPC qui avait déjà enchaîné deux “DSP” (ndlr : delegations of public service) between 2014-2018 or 2018-2022? La query se pose d’autant plus que la construction a beaucoup fait parler d’elle ces derniers mois…

In municipal council, the administration of l’Aire Libre a plusieurs fois fait l’objet de débats. Une gestion, qui aussi surtout été pointée du doigt, en juillet 2021 par la Cour des comptes de Bretagne. The regional chamber of the Cour des comptes avait printed a report soulignant to the chance of conflicts of curiosity, even when it relies upon excessively on the affiliation administration of the Mythos pageant, le MeM et le Théâtre de l’Aire Libre.

To the query of understanding if the polemique qui a suivi la sortie de ce rapport avait weighed dans sa prize de resolution, the woman of Saint-Jacques-de-la-Lande eludes: “De toute façon, the délégation de service public prenait fin en 2022, donc il fallait la renouveler.” Elle ajoute que l’offre proposee par le CPPC était “Fascinating et répondait à notre cahier des expenses. On aurait I can retain her, however an different candidate with a greatest supply is proposed. C’était une alternative qu’on ne pouvait pas refuser.”

La maire jacolandine mentioned she was conscious that “The interval is troublesome for the CPPC”. Elle poursuit : “Il n’y aucune remise en query de ce qu’ils ont fait, ils ont développé le théâtre qui est aujourd’hui, bien repéré et bien identifié. Et on les en remercie pour ça. On sait que ce sont des acteurs necessary cultures for the metropole, for the département, for the area and the identical on the nationwide stage.”

Les journalistes insistente: Pas de lien donc entre sa décision et la gestión du CPPC pointedée du doigt par la Cour des Comptes? Marie Ducamin specifies: “Quant à leur gestion, c’est vrai qu’il already une rigeur importante qui s’impose et qui n’est pas toujours facile à comprendre. Les flux des subventions doivent être extrêmement bien fléchés. là des choses et la candidature de joli collectif à ce level de vue additionally, été très strong” reply the mom.

A ses côtés, les heureux sélectionnés ne bronchent pas : “Nous allons travailler dans la continuitéexplains Jenny Dodge, one of many members of the joli collectif.

Le joli collectif n’est pas inconnu dans le pays culturel rennais. C’est lui qui porte depuis treize ans le Théâtre de Poche d’Hédé-Bazouges. A pageant dont il va devoir quitter la dirección : “On ne cumule pas” précisent en chœur ses trois présentants présents en conférence de presse. “On travaille pour leguer la construction” Complète Vincent Collet qui précise qu’il s’agit là-bas d’une “conference pluriannuelle collective (CPO). Dix salariés y travaillent pour l’on the spot, la moitié devrait rester.

In regards to the undertaking for the Open Air of Saint-Jacques-de-la-Lande : “L’idée aujourd’hui, c’est de pouvoir développer le projet du joli collectif tel qu’il existe à Hédé-Bazouges” clarify Jenny Lodge. “Chaque histoire est amenée à évoluer, à être renouvelée. On veut être vigilants à faire perdurer la qualité du projet qu’ils ont porté jusqu’à présent. Nous allons écrire une autre histoire, mais on ira doucement, on n’arrive pas en rupture mais plutôt dans un prolongement.”

One selected is certain: the brand new délégataire arrives in Saint-Jacques-de-la-Lande dès début janvier. La saison, telle that programmed by the CPPC se poursuit jusqu’à l’été. L’avenir des huit salariés 1/2 qui travaillent en ce second à l’Aire Libre va donc se préciser dans les prochains mois, comme la programming de la saison 2023/2024. Des spectacles que le joli collectif veut encore plus accessible. Cela devrait passer par une nouvelle politique tarifaire.

What’s going to, quant à lui, turn into the CPPC? L’affiliation perd soudain un de ses trois piliers. Les deux autres: le MeM et le pageant Mythos seront-ils indirectement touchés par la décision jacolandine ? A l’heure où nous bouclons cet article, no membre de la dirección n’a répondu à nos solicitations.

The proposition du joli collectif, retained by the woman of St-Jacques-de-la-Lande, can be offered and proposed on December 12 to the municipal council.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *