Skip to content

CHU de Rennes : premier public hospital for the group of latest robotic expertise

Lors des 19è journées de chirurgie gynécologique et pelvienne qui ont lieu du 21 au 23 septembre 20222 au couvent des Jacobins à Rennes, les deux robots étaient exposés les industriels qui les commercialisent. (©Brian Le Goff / Actu Rennes)

« Le CHU of Rennes affirm they’re management in robotic assisted surgical procedure. » C’est en ces termes que l’établissement de santé rennais a fait the announcementgranted on September 21, 2022, from the arrival of deux new robots pour des operations.

In impact, il vient de faire l’acquisition d’un troisième robotic Intuitive grace au fond de
endowment Nominoë, le DaVinci Xet du robotic chirurgical de dernière génération HugoTM Robotic Assisted Surgical procedure (RAS) system conçu por la société Medtronic, devenant ainsi le premier CHU de France à en être doté.

A premiere operation on the finish of October

my in service him 22 september, the robotic HugoTM RAS system devrait réaliser sa première procédure fin octobre. Cette dernière, une prostatectomywill probably be preceded by one normal repetition.

Radical prostatectomie (or complete prostatectomie) is a surgical intervention practiced for the remedy of prostate most cancers. It consists in utterly eradicating the prostate and the seminal vesicles.

A coût of three million euros

The mise en place of ces deux robots avec le concours de la cooperative d’acheteurs hospitaliers français UniHA, d’une international worth of three million euros, translated into a brand new fois «le dynamism de l’établissement et l’excellence of surgical gear In matière de chirurgie robotisée, d’innovation technologique et de recherche » pour assurer aux sufferers une value in cost optimale.

Vincent Lavoué, professeur specialisé en gynécologie-obstétrique au Chu de Rennes devant le robot Hugo.
Vincent Lavoué, professor specializing in gynécologie-obstétrique at CHU de Rennes, developed the HugoTM RAS system robotic. (©Brian Le Goff / Actu Rennes)

Des avantages pour les médecins…

Pour le chirurgien, la nice precision de ces systèmes mixed aux larges possibilités de déplacements et mouvements des devices et al 3D imaginative and prescient of haute qualité, contributing to theelargissement de son utilisation et au développement de new surgical approaches.

The ergonomics de ces systèmes procure aussi pour les chirurgiens et pour l’équipe chirurgicale, une réelle work consolation enchancment ainsi qu’une fatigue discount, essential level dans la qualité de la prize en cost des sufferers.

Movies : in the intervening time sur Actu

trainer au CHU de Rennes, Vincent Lavouespecialised in gynecology-obstetricsvoit ces robots, qui font de plus en plus leur apparition dans les pratiques chirurgicales, comme un middleman sain in comparison with ce qu’il se faisait avant. Within the picture of coelioscopy, a surgical approach that permits, for a small opening of the stomach, to look at the inside of the stomach or pelvic cavity and to intervene on the organs.

Cette approach permettait juste de glisser des devices dans le corps d’un affected person sans pouvoir les articuler comme nous le voulions. Maintenant, with robots, these indispensable articulations are doable.

Professor Vincent LavouéSpecialist in gynecology-obstetrics on the CHU of Rennes

pour lui, the innovation poursuivra et il espère d’ici quelques années pouvoir travailler avec la augmented actuality« c’est-à-dire qu’on pourrait avoir la copy from a scanner of the partie du corps qu’on opère sur l’picture en direct qu’on voit grace au robotic et alinsi intervene avec encore plus de précisions dessus ».

…comme pour les sufferers

Pour les sufferers, avec des ouvertures moins importan réalisées sur le corps, la discount of saignements au cours de la chirurgie et la diminution des douleurs postoperatoires They’re favorable indications of a convalescence raccourcie and a reprise of exercise plus early, du fait d’une cicatrisation plus rapide sur des petites plaies.

The revealed research illustrate effectively that the établissement confirms, when it comes to lower within the period of hospitalization et of limitation of secondary results.

Vincent Lavoué, professeur spécialisé en gynécologie-obstétrique au Chu de Rennes devant the Da Vinci X robot.
Vincent Lavoué, professeur spécialisé en gynécologie-obstétrique au Chu de Rennes devant the Da Vinci X robotic. (©Brian Le Goff / Actu Rennes)

Combien de robots possède le CHU ?

The platform of robotic surgical procedure of CHU understands donc à ce jour 4 surgical robots de sort télémanipulateurs en complément du robotic devoted to neurosurgery et d’un robotic d’help in neuroradiology interventionnelle et envisage d’autres systèmes dans un avenir proche.

The robotic surgical procedure at CHU in chiffres

– 4 chirurgicaux telemanipulateurs robots acquired after 2010
– 6 disciplines lined by robotic surgical procedure: urology, gynecology, digestion,
thoracic, ENT, pediatrics
– 5,000 sufferers pris en cost au CHU de Rennes ont benéficié d’une chirurgie
robot-assisted
– Parmi les 32 872 surgical interventions réalisées au CHU in 2021, 731 étaient robotic
attended:
or 360 in urology.
or 90 in digestif.
or 62 in thoracic.
or 181 in gynecology.
or 36 in pediatrics.
or 2 in ENT.
– Près de 50 équipes d’autres établissements ont été accueillies et shaped à l’utilisation de ces robots au sein du CHU de Rennes et une quinzaine de formations a puêtre
Distributed in appui et experience sur d’autres websites hospitaliers.
– 51 scientific publications.

L’établissement demeure ainsi l’un des facilities hospitaliers les mieux équipés de France.

La robotique au CHU, c’est aussi :

  • Pink (Medtech), Acquis in Might 2017, ce neurosurgical robotic It’s coupled to the gadget O’ARM d’imagerie 3D peropératoire. Dédié aux chirurgies mini-invasives du cranium et of the vertebral colonl’équipement apporte davantage de precision aux procédures chirurgicales tout en réduisant le temps opératoire.
  • R-One (Robocath)used after a time for the CHU dans le cadre de son partenariat avec la société Philips, cette plateforme de interventional neuroradiology fait l’objet d’un contract de recherche et développement entre le CHU et Robocath visant à elargir les indications de cette technologie en matière d’help aux gestes interventionnels en neurovasculaire.
  • Robotol (Collin Medical), technologie d’aide à l’insertion of the electrodes d’implants
    coaches fera are entrée au CHU à horizon 2023. The encore, cette acquisition reposes sur une démarche partenariale portant non seulement sur la qualité des soins mais également sur l’enseignement, la recherche et l’innovation.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rennes dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *